MagikCosmetik répond à nos questions !

Partons à la rencontre d’une jeune demoiselle qui porte superbement son pseudonyme car elle est pétillante et réalise de jolis tutoriaux dédiés à la beauté ! Mais pas uniquement. MagikCosmetik (oui, c’est elle !), aborde facilement divers sujets et allie authenticité, intelligence et bonne humeur ! 

Vous pouvez découvrir sa chaîne youtube ici et  son blog ici

1) Depuis quand as-tu été initiée au Vlog? Et au blogging?

Je fais partie de cette génération qui est pratiquement née avec Internet. J’ai très rapidement naviguer sur différents sites et blogs. J’ai ouvert mon premier blog à l’âge de 14 ans, sur la plateforme skyrock, il ressemblait à un espèce de journal intime avec des photos d’amis et des textes qui se voulaient soit-disant littéraires. Je l’ai fermé lorsque j’étais au lycée.

Ensuite j’ai été plus passive sur la toile, j’ai découvert les vidéos youtube et les vlogs il y a à peu près 2 ans. Premièrement avec les vidéos humoristiques de comiques américains puis les chaînes beauté anglophones et en finalement les chaînes françaises. C’est à cet instant que j’ai constaté qu’il n’existait pas encore de suissesse sur Youtube et sur ce créneau du blogging beauté. J’ai alors décidé de me lancer.

J’ai ouvert il y a un an un blog beauté qui se voulait plus « professionnel » et « impersonnel ». Et afin d’alimenter mon blog par différents formats audiovisuels j’ai ajouté aux photographies et aux articles des vidéos postées sur Youtube.

Au début mes vidéos étaient assez classiques pour une youtubeuse francophone : j’ai fait des tutoriels de maquillage, des revues, des tags mais au fil du temps j’ai eu envie de parler d’autres thématiques qui m’intéressaient et j’ai commencé à filmer des vlogs avec des réflexions plus personnelles où je parle de médias, d’avenir professionnelle, de problème de société comme l’homophobie, bientôt une vidéo sur le féminisme etc.

MagikCosmetik vous explique comment vous initier au blogging ou créer sa chaîne sur youtube ! 

2) Quel est ton ressenti concernant ces nouveaux modes de communication?

J’essaye d’être le plus critique face à ces modes de communication mais en étant actrice et utilisatrice de ceux-ci il est difficile de nuancer mon propos. A titre personnel, la communication via internet me semble fantastique ! Principalement pour sa rapidité, son interactivité et son originalité. Ce que j’apprécie le plus est la façon dont le citoyen lambda peut se saisir d’internet pour créer du contenu et transmettre ses passions et opinions. Dans l’univers de la blogosphère beauté, il existe une véritable communauté très active via Youtube, les forums et les réseaux sociaux. C’est incroyablement vivant !

Le risque est que ça l’est presque trop, il y a une profusion de création de nouvelles chaînes et il est parfois difficile de faire le tri entre les réalisations de qualité et les choses bâclées. Quoi que le tri se fait rapidement par l’audience des différentes youtubeuses. Mais il existe un nombre incalculable de très jeunes filles qui créent des vidéos sans réaliser l’impact que peut avoir une médiatisation par internet sur leur vie réelle. Je pense qu’il faut être prudent avec cela.

Toutefois globalement je suis une fan inconditionnelle de la communication web qui est pour moi l’avenir du marketing et de l’information. Du moment que les personnes ont conscience de ce qu’elles font et ce qu’elles lisent ou voient, internet a un potentiel énorme. 

MagikCosmetik propose un nouveau concours sur sa chaîne Youtube !

3) Qu’est-ce qui t’as donné envie d’y participer?

C’est difficilement explicable mais j’ai été depuis toute jeune attirée par le pouvoir démocratique d’internet cela permet à n’importe qui d’être lu par tout le monde. Mais plus spécifiquement pour mon blog et ma chaîne c’était dans un but assez utilitariste, je voulais qu’ils me servent de « carte de visite » lors de postulations pour des stages dans le domaine du journalisme. J’ai pensé que ces formats me permettraient d’exercer ma plume, de démontrer une capacité de régularité et d’investissement et une possibilité de me créer un réseau. Je voulais aussi prouver que je savais maîtriser une communication internet sur plusieurs plateformes web comme le blog, youtube, les réseaux sociaux et autres. Ma formation en information et communication était malheureusement trop théorique et je désirais prouver que j’avais appris par moi-même à utiliser ces nouveaux outils.

Pourtant lors de cette année j’ai changé d’orientation professionnelle, je ne désire plus être journaliste mais chercheuse et professeure en sociologie à l’université. Je continue donc d’alimenter mon blog mais plus par plaisir et aussi car cela m’apporte un léger revenu financier supplémentaire.

4) Est-ce que ton parcours d’information-communication t’as aidé à te familiariser avec les réseaux sociaux?

Mon parcours infocom m’a surtout sensibilisé aux questions éthiques et morales de l’utilisation passive ou active d’internet. Mais j’étais déjà familiarisée aux réseaux sociaux bien avant ma formation ça a toujours été mon dada.

5) Selon toi, quelle est l’image actuelle que renvoient les femmes qui fondent leur entreprise via le web?

Dans l’univers de la beauté sur internet malheureusement on ne bénéficie pas forcément d’une image positive. Ces femmes peuvent être critiquées pour leur côté futile ou superficiel sans que l’on conçoive l’aspect « business woman » de la création d’une entreprise sur le web. Car en effet, les youtubeuses beautés les plus populaires peuvent être partenaires Youtube ce qui leur permet d’ajouter de la publicité à leurs vidéos et par conséquent d’engendrer des revenus plus qu’honorables.

Derrière une devanture de filles assez lisses se cachent des femmes bien conscientes des enjeux économiques qu’elles maîtrisent. A cela s’ajoute des partenariats ou des sponsorings avec des marques. Bref à force de travail ces jeunes femmes gèrent pratiquement leur « image de marque ». Dans une entreprise, elles effectueraient plusieurs postes : présentatrice, monteuse, rédactrice, programmatrice, responsable de la création, manageuse, recherche et marketing. Et cette polyvalence est à mon avis plus que respectable surtout que cela demande beaucoup de travail. Ce n’est pas pour rien que plusieurs des « gourous » américaines se consacrent entièrement à leur chaîne et vivent grâce à elle.

6) Penses tu que cette « révolution numérique » peut apporter un changement futur? Lequel?

Sérieusement, je crois qu’internet crée une sérieuse concurrence à la presse (journalière ou magazine) et à la télévision. Le slogan des guignols de l’info résume assez bien cette idée « vous regardez l’ancêtre d’internet, Bonsoir !  » Je reste persuadée qu’internet est le futur grâce à ses qualités démocratiques, interactives et d’instantanéité. Bien sûr cela comporte des risques quant à la qualité des infos et données, il faut donc rester prudent et consciencieux. C’est triste à dire mais je pense sincèrement que cela va remplacer la télévision. Je n’ai qu’à constater ma propre consommation télévisuelle, je ne regarde pratiquement plus d’émissions ou si je regarde des productions ce sont des fictions comme des séries que je visionne sur internet en streaming.

7) As-tu des blogueuses préférées?

Mes youtubeuses préférées sont Michelle Phan car j’estime que c’est un exemple de gestion de son image sur internet. Ses vidéos sont excellemment filmées et montées, elle est devenue égérie Lancôme et contrôle parfaitement la visibilité de sa vie privée.
J’apprécie les soeurs Pixiwoo qui sont des maquilleuses professionnelles anglaises pour la qualité de leurs tutoriels et leurs personnalités extrêmement sympathiques. Chez les françaises j’aime les filles de ma génération, c’est-à-dire celles qui sont arrivées en même temps que moi et que je connais brièvement grâce à des discussions et des rencontres : ChrystelleMakeup, Julielovesmac (la première française à s’être lancée et qui connaît un succès phénomènal), princessmilie, foliesdefilles, praline44, makeupaddict, sweethoney, fashionnmakeup et j’en oublie (ne m’en voulez pas). Elles ont toutes « leur petit truc » qui les rend uniques et plaisantes à suivre.

8 ) Et pour finir, qu’est-ce que ton blog t’as apporté personnellement? Encourages – tu l’initiative sur le web? Pourquoi?

Mon blog m’a apporté une maîtrise (relative) de la communication sur internet et une connaissance de la production audiovisuelle et de sa diffusion. J’ai aussi créer un certain réseau des youtubeuses, de partenaires mais surtout d’abonnées et lectrices qui sont géniales ! Les filles qui nous suivent sont d’une générosité, sincérité et fidélité incroyable. C’est un cercle vertueux ou vicieux je ne sais pas, mais on a envie et on ressent l’obligation de continuer de créer des vidéos et d’écrire des articles pour les satisfaire et les remercier de leur soutien. Ensuite cela m’a apporté des revenus financiers certes maigres mais appréciables (qui refuserait de l’argent pour quelque chose qu’il apprécie faire depuis chez lui). Et j’ai aussi reçu certains produits à tester ce qui est agréable car cela nourrit mon addiction aux produits de beauté ! ahahh

J’encourage l’initiative sur le web si l’on a conscience des enjeux et que l’on bénéficie d’un esprit critique. Les personnes qui réussissent le mieux sur internet sont celles qui maîtrisent leur image et leurs contenus. Il ne faut pas y aller tête baissée mais réfléchir à l’ensemble de sa production, il faut avoir une vision globale je pense.

Si je devais faire une sociologie intuitive des productrices de vidéos beauté sur youtube je dirais que la majorité de celles qui sont connues par exemple en France font des études supérieures et donc font cela comme activité supplémentaire. Elles ne voient pas cela comme une débouchée professionnelle ou comme un moyen de se faire connaître. Les avantages produits par leurs chaînes sont des sortes de bonus et non pas un objectif.
D’autres surtout les plus connues sont des maquilleuses professionnelles qui ont donc plus de facilité à concilier leur métier et leurs vidéos.

Oui je recommande de créer son entreprise sur internet si on a le temps et l’envie de le faire. Il ne faut pas se jeter à corps perdu dans un projet sans assurer ses arrières. Donc pourquoi pas commencer en activité complémentaire et si cela a du succès se consacrer entièrement à ça.

Retrouvez MagikCosmetik sur sa chaîne youtube !!! 


Publicités

Publié le 01/05/2011, dans Interviews, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :